l’Association Dushirehamwe en collaboration avec l’OAG

Déc 3, 2021

En date du 03 décembre 2021, l’Association Dushirehamwe en collaboration avec l’OAG, avec l’appui financier de Christian Aid /Irish Aid, a organisé un atelier de réflexion autour de l’étude sur la problématique de l’application des instruments juridiques relatifs aux VBG au Burundi.Bien que la Constitution réaffirme son attachement au respect des droits fondamentaux de la personne humaine (Préambule n°6), il ressort dans cette étude que la loi portant la prévention, la protection des victimes et la répression des auteurs des VBG n’est pas autonome dans son application quant à la répression des VBG. Elle se réfère au code pénal qui n’est plus en vigueur. Profitant de la campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et filles, l’association Dushirehamwe et l’OAG plaident auprès du gouvernement pour rendre la loi autonome sans recourir à un autre texte de loi qui est sujette à une révision d’un moment à l’autre.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article recent

Browse Categories