Renforcement du leadership féminin dans la prévention des conflits électoraux et consolidation de la paix.

L’année 2014 a été marquée par la phase pré-électorale en perspective des élections de 2015. L’Association DUSHIRREHAMWE met en œuvre  un projet visant le renforcement de l’environnement socio-politique propice aux élections de 2015 et à la participation active et effective des femmes et des filles à ce processus.

Ces différentes formations ont permis aux concernées de  suivre au quotidien les conflits communautaires en vue d’intervenir efficacement dans la cohésion sociale.

L’Association DUSHIREHAMWE a également animé 12 conférences dans différentes provinces regroupant différents acteurs de la société civile, des partis  politiques, des jeunes, des femmes, des membres de la communauté sans exclusive. Les  thèmes ciblés ont porté sur  le rôle de la femme et de la fille dans la prévention des conflits liés aux élections,  à la citoyenneté responsable des jeunes ainsi qu’aux stratégies de consolidation de la paix avant, pendant et après les élections.

Plus de  900 participants dont 60% de sexe féminin, 40% de sexe masculin avec une prédominance des jeunes ont été mobilisés.  Les femmes ont passé des messages sur le contexte sécuritaire et politique et ont exprimé l’importance de la cohésion et de la tolérance mutuelle à travers les médias notamment la radio communautaire « ijwi ry’umukenyezi »

Au cours de ces conférences, les participants ont dégagé des recommandations. A  l’Association Dushirehamwe,  les participants ont recommandé  d’organiser des  conférences dans les communes pour informer et mobiliser les communautés à la paix, à la cohabitation pacifique et aux élections.

Aux partis politiques, il leur a été demande de promouvoir  le dialogue et  la concertation au sein de leurs formations politiques. Il leur a été  également demandé de promouvoir l’esprit d’équité et d’égalité des chances entre les hommes et les femmes au moment du positionnement des candidats sur les listes électorales.  La liste zébrée a été fortement recommandée pour permettre aux femmes et aux filles d’être en première position afin d’accéder aux postes de prise de décisions.

Aux femmes, les participants  ont recommandé leur participation effective pour plus de dialogue et de redevabilite envers plus de 50% d’électrices attendent un meilleur ressort social et économique.

 

%d blogueurs aiment cette page :