Madame BAYAVUGE Jovithe , Administrateur de la commune Mugina province CIITOKE est engagée à combattre le concubinage et l’abandon scolaire des jeunes filles.

Pour Madame l’administrateur, le projet Réseau des Femmes Actrices de Paix et de Dialogue( RFAPD) est un canal efficace de résolution et prévention  des conflits, de sensibilisation et de dialogue entre toutes les parties prenantes sur les questions touchant la communauté et particulièrement les femmes.

Les médiatrices ont été ainsi invitées à mobiliser la population sur les collines et dans les différentes zones sur les méfaits du concubinage qui est monnaie courante dans la région et dans la commune Mugina en particulier. Le concubinage consiste pour un homme d’avoir plus d’une femme en violation des textes juridiques régissant le mariage et l’affiliation au Burundi. L’administrateur  déplore aussi le comportement irresponsable des jeunes qui s’adonnent  à l’abandon scolaire suite aux mariages précoces et aux grossesses non désirées.

Pendant l’entretien, l’administrateur s’est fermement engagé à collaborer avec les médiatrices  « ABAKANGURIRAMAHORO » à impulser le changement social dans la communauté à travers la décentralisation des services communaux vers les collines pour de permettre un meilleur accès à la population d’enregistrer et régulariser les unions libres ainsi que et des enfants non encore enregistrés.

Pour cela l’administrateur et les médiatrices se sont entendu de s’informer régulièrement sur le taux d’avancement de ces activités.

%d blogueurs aiment cette page :