IMPLICATION DES FEMMES A ÉLABORATION DU CSLPI

145 organisations ont pris part aux réflexions qui ont permis de dégager les grandes idées sur la perception de la pauvreté et ses causes, les solutions proposées, les axes stratégiques ainsi que les actions à mener pour lutter contre la pauvreté. La méthodologie suivie au cours de ces consultations visait l’approfondissement des résultats dégagés lors des premiers mini-ateliers.

 

Les représentants de la société civile mandatés par leurs pairs se sont répartis en groupes thématiques pour débattre des questions spécifiques. Malgré cette ouverture garantie de participer dans les différents débats au niveau des groupes sectoriels, force est de constater leur faible implication dans les diverses phases de cette importante stratégie nationale. Non plus la femme n’a pas été impliquée efficacement. Il y’a lieu de déplorer entre autres, l’absence d’un cadre de coordination ou de concertation, munie d’un système de feedback et de partage d’informations au sein des organisations de la société civile impliquées dans le domaine de la lutte contre la pauvreté. D’ où l’implication du projet « Pour une voix forte des femmes dans la consolidation de la paix et la réconciliation au Burundi ». La participation active de DUSHIREHAMWE à travers la synergie dans les différents cadres d’élaboration du CSLPII, offre une bonne opportunité d’enrichissement des discussions. Elle permet aussi des analyses sur la nécessité de lier les besoins des femmes et des hommes dans toutes les étapes de conception, de planification, de mise en œuvre et de suivi-évaluation des politiques et programmes nationaux tels que le CSLPII DUSHIREHAMWE a joué un rôle mobilisateur au niveau communautaire et de plaidoyer pour s’assurer que le rôle des femmes, leurs besoins et leurs préoccupations spécifiques soient au cœur du processus d’élaboration du CSLPII Egalement, l’étude commanditée par REFES et réalisée par UNIFEM en 2010 portant sur la prise en compte du genre dans le CSLPI donne une opportunité aux différents acteurs de constater les faiblesses en rapport avec la prise en compte du genre dans le CSLPI. Cela constitue une base de plaidoyer pour l’amélioration du CSLPII.

%d blogueurs aiment cette page :