« La femme est capable, elle peut gouverner et prendre des décisions comme les hommes »

Les femmes ont de multiples potentialités comme les hommes, et la communauté a besoin d’elles ; La vie est une lutte constante. Souvenez-vous de l’adage « si vous ne vous occupez pas de la politique, elle s’occupe de vous ».
La participation est l’action de prendre part dans les différentes activités, donnée des idées, avoir accès au droit, participer dans les élections etc. Participer est une clé qui rend responsables et donne valeur à la population de la communauté. Ce dialogue est organisés dans l’objectif de sensibiliser et inciter les femmes à participer dans les différentes activités de développement communautaires. Il s’est déroulé dans la commune Kinyinya en province Ruyigi ce 28/11/2018.
Pendant les échanges les participants ont trouvé nécessaire de sensibiliser les femmes parce qu’elles trouvent qu’il y a toujours des stéréotypes qui les bloquent. « Nos grand parents nous ont dit que les femmes ne peuvent pas prendre la parole quand il y a des hommes ! Ce qui n’est pas fondé je peux dire parce qu’elle aussi peut avoir des idées claires même plus que les hommes » disait E.Ndayishimiye. « Il faut qu’on continue à les sensibiliser afin qu’elles sortent de leur cachette et participe dans les parti politique pour qu’elles soient des dirigeantes », continue-t-il.
Avoir un pouvoir est un parmi les terminologies qui ont soulevé des discussions entre les hommes et les femmes. Les hommes disaient que lorsque une femme à le pouvoir de décider elle oublie directement ses fonctions d’être une mère et revient une femme qui décide en tout et partout ce qui ne met pas à l’aise les hommes. D’où la cause du refus de la participation politique des femmes par leurs maris.
Floride H. chef de colline Ruveri n’est pas du tout d’accord. « Moi, depuis 2015 je suis chef de colline et j’ai eu toujours le soutien de mon mari par le fait que il a compris que nous les femmes nous sommes capable de gouverner que les hommes. Nous sommes égaux devant la loi. » Par contre les hommes pensent que lorsqu’une femme est élue, elle ne fera plus les travaux ménagers, la garde des enfants, et les autres fonctions, c’est la peur des responsabilités des hommes ! Si vous partagez les taches au foyer, que vous êtes conscient que le foyer est pour deux non seulement la femme du moins lorsque c’est la paix qui règne, même si vous serez élue administrateur tout continuera comme ça » soulignera –t-elle.
Après les échanges, le résultat a été positif car les hommes présents ont fini par comprendre que la participation politique de la femme est nécessaire car leur contribution est primordiale pour aboutir à une paix et un développement durable.

%d blogueurs aiment cette page :